• Le sculpteur

     Le sculpteur 

     

    Comme l’épeire des jardins

    Tissant le fil du temps

    De  liens entrelacés

    Joliment ajourés,

    Il brode de ses mains,

    Dans la nuit étoilée

    Une toile  de dentelle

    À senteurs boisées

    Et fait naître une femme

    Qui au son des crécelles

    Du bruissement du vent

    Laisse danser son âme

    Avec légèreté

     

    Anne Li


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :